9. oct., 2017

Résumé de la carrière d'enseignant de Kapois Lamort !

Entre 2005 et 2010, Kapois Lamort (Vlad Al-Jaww A.Delva) eut une très belle et courte carrière comme enseignant contractuel. Il a enseigné les sciences humaines dont l’histoire contemporaine, le panafricanisme et la géographie. D’autant plus, il a été tuteur et professeur en mathématique. Parallèlement à tout cela, il a dispensé des cours, des ateliers, des conférences et des séminaires sur la culture hip-hop. Il a structuré un programme qui s’intitula It’s bigger than Hip-Hop . Les cours à caractère sociologique et sociohistorique de ce programme ont été enseignés entre 2007 et 2009. À travers les cours et activités de ce programme plusieurs références aux figures pédagogiques et activistes du Hip-Hop ont été émises. Des noms qui méritent d’être mentionnés sont : Professor Griff, Brother J, KRS-One, 2Pac, Paris, 2Bal2Nèg, Joe Dalton et Ice Cube. Plusieurs ateliers centrés sur l’apport didactique de la culture Hip-hop ont été réalisés, et ce par la présentation du parcours professionnel de plusieurs hip-hopeurs qui peuvent être perçus comme des didacticiens : J-live, Hakim de Chanel Live et Defari.

 Quelques conférences promotionnelles faisant la promotion du programme ont été offertes par Kapois Lamort et ses associés à  l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et l’Université du Québec à Trois-Rivières, entre 2007 et 2009. Au cours de cette même période, Monsieur Lamort accompagné  de Érézy Street Pédagogue (M.A en Éducation Sociale) ont offert divers ateliers et cours liés au programme It’s Bigger than Hip-Hop à travers différents organismes communautaires dont le C.R.A.E.S (Centre de Recherche d’Alphabétisation et d’Éducation Sociale) et le C.U.M.AJ( Centre d’Union Multiculturelle et Artistique des Jeunes). En 2008, le programme It’s Bigger than Hip-Hop avait résidence au Centre Drop-In 18-30 ans du quartier St-Michel (Montréal, QC). En date du 27 mai 2008, Kapois Lamort en partenariat avec le Comité des Apprenants (antes) Noirs de Montréal composé de figures éminentes comme Dan Philip, Darryl G. Gray, Kwameh Thomas et Latoya Morgan déposèrent une demande pour la concrétisation d’une école afrocentrique au sein de la EMSB (English Montreal School Board). Cette école aurait eu pour objectif d’enseigner les paramètres du panafricanisme, de l’africanité, de l’holisme et du hip-hop activiste.

 

Pour en savoir plus sur l'intégralité du parcours professoral et activiste de Kapois Lamort, veuillez cliquer le lien suivant :  https://kapoislamort.com/2016/09/14/kapois-lamort-un-enseignant-hip-hop-formidable/