23. mars, 2018

Connaissez-vous cette chercheuse en littérature et passionnée du rap qui se nomme Mélissa Labonté ?

Mélissa Labonté est étudiante à la maîtrise au Département d’études littéraires de l’UQAM. Récipiendaire de la bourse du CRSH, elle travaille actuellement à la rédaction d’un mémoire portant sur les nouveaux enjeux poétique et politique créés par la production littéraire du « printemps érable », et plus précisément, par la revue étudiante Fermaille. En marge de son travail de maîtrise, ses recherches abordent la notion de performance dans le genre poétique, que ce soit à travers le rap (voir articles publiés dans la revue numérique Pop-en-stock) ou la poésie sonore (notamment sur le poète français Thomas Braichet). Son intérêt pour la poésie se traduit également par son emploi d’adjointe à l’édition aux Éditions du Noroît. Actuellement, cette dernière travaille aussi à la Direction administrative de la Bibliothèque Québécoise. 

Pour plus d'infos : 

https://www.erudit.org/en/journals/qf/2014-n171-qf01221/71218ac/abstract/